Présentation Togo New
Présentation du Togo

Situation et Histoire

Le Togo est un pays de l’Afrique de l’Ouest dont la population est estimée, en 2018, à environ 7,9 millions d’habitants pour une densité de 133 hab. /km2. Il est  voisin du Burkina Faso au nord, du Bénin à l'est et du Ghana à l'ouest et possède une façade atlantique au sud. Le Togo est l’un des plus petits États africains avec une superficie de 56 785 km2, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant pas 160 km. Cette faible superficie n’empêche pas le Togo d’être reconnu pour la grande diversité de ses paysages.

 

Le 27 avril 1960, le pays a acquis son indépendance complète avec le français comme langue officielle ;  l’Ewé, le kabyè et le Watchi comme les dialectes les plus parlés du pays. La capitale du Togo est Lomé avec une population de près d’un million d’habitants. Plus de 45 groupes ethniques sont répartis au Togo et classés en trois (03) principaux : les adja-éwé ; les kabyè-tem et les para-gourma. Outre la capitale du Togo, les principales villes sont : Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong.

La devise du Togo est  Travail-Liberté-Patrie. Son Drapeau se compose de cinq (05) bandes horizontales de même largeur et de couleur verte (en haut et en bas) alternant avec des bandes jaunes. Une étoile blanche à cinq branches figure dans un carré rouge se trouvant dans le coin supérieur gauche du côté de la hampe. L’Hymne national est « Terre de nos aïeux ».

 

Togo : un pays où il fait bon investir

 

Légèrement plus grand que la Suisse, le Togo jouit d’énormes atouts propices aux investissements étrangers. De par sa position géographique, stratégique et son corridor qui s’ouvre sur le Nord, l’Est et l’Ouest, le Togo est un centre d’affaires de 1ère classe en Afrique de l’Ouest et une porte d’entrée intéressante pour un marché de 300 millions d’habitants répartis sur l’ensemble de la sous-région.

 

Important centre financier de l’Afrique de l’Ouest, plusieurs institutions financières ont implanté leurs sièges sur le sol togolais. Le Togo est le seul pays en Afrique de l’Ouest à disposer d’un port en eau profonde naturel capable d’accueillir les navires de dernière génération. Le Togo jouit également d’une excellente desserte aérienne avec un aéroport répondant aux normes et standards internationaux. La présence d’une compagnie panafricaine fait du Togo un hub qui dessert plusieurs capitales africaines.

 

Du code relatif aux investissements aux impôts, au foncier sans oublier la zone franche, beaucoup de facilités sont offertes aux investisseurs. Des opportunités sont à saisir avec la nouvelle stratégie d’électrification mise en place par le gouvernement togolais. En termes de ressources humaines, le Togo dispose d’une main d’œuvre abondante, qualifiée et abordable. D’autres opportunités d’investissement sont à portée de main dans les domaines des Infrastructures, de l’agriculture, des mines, de la transformation et service.

 

La grande attraction dans le monde des investissements au Togo, est le Climat des Affaires dont l’environnement est en constante amélioration. Pour preuve, entre 2018 et 2019, le pays a gagné 19 places dans le classement Doing Business. Selon la Banque Mondiale, le Togo fait partie des 10 pays les plus réformateurs au monde. Il est 2ème dans l’espace UEMOA et 4ème dans l’espace CEDEAO, en termes de facilitation de faire affaires. Pour couronner le tout, le processus de modernisation de la justice est presque à terme, de quoi rassurer les investisseurs quant à la garantie de leurs investissements.

 

 

On ne saurait clore ce chapitre des énormes atouts du Togo sans parler de la paix et la sécurité, deux éléments précieux sans lesquels aucun investissement ne peut porter de fruits. Le Togo depuis plusieurs décennies a fait de la culture de la paix, de la sécurité et la stabilité, sa principale mine d’or.

 

Le relief, la flore et La faune

 

 

Le relief

Le Togo est un pays de l’Afrique de l’Ouest dont la population est estimée, en 2018, à environ 7,9 millions d’habitants pour une densité de 133 hab. /km2. Il est  voisin du Burkina Faso au nord, du Bénin à l'est et du Ghana à l'ouest et possède une façade atlantique au sud. Le Togo est l’un des plus petits États africains avec une superficie de 56 785 km2, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant pas 160 km. Cette faible superficie n’empêche pas le Togo d’être reconnu pour la grande diversité de ses paysages.

 

Le 27 avril 1960, le pays a acquis son indépendance complète avec le français comme langue officielle ;  l’Ewé, le kabyè et le Watchi comme les dialectes les plus parlés du pays. La capitale du Togo est Lomé avec une population de près d’un million d’habitants. Plus de 45 groupes ethniques sont répartis au Togo et classés en trois (03) principaux : les adja-éwé ; les kabyè-tem et les para-gourma. Outre la capitale du Togo, les principales villes sont : Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong.

 

La devise du Togo est  Travail-Liberté-Patrie. Son Drapeau se compose de cinq (05) bandes horizontales de même largeur et de couleur verte (en haut et en bas) alternant avec des bandes jaunes. Une étoile blanche à cinq branches figure dans un carré rouge se trouvant dans le coin supérieur gauche du côté de la hampe. L’Hymne national est « Terre de nos aïeux ».

 

Le relief du Togo est varié, entre littoral, montagnes et savanes. Les plaines et les plateaux constituent la majorité du paysage togolais. Cette configuration favorise l’agriculture,  l’élevage, secteurs importants de l’activité économique du pays. Sur la côte togolaise, on distingue une bande de sable, composée de lagunes et de mangroves. Un étroit bandeau de moins d’un kilomètre de large sépare l’océan du lac Togo. Ce dernier est situé légèrement en retrait dans les terres dans la région maritime qui s’étend sur une largeur d’environ 80 km. Au nord, on retrouve une large plaine irriguée par le bassin de l’Oti.  Une chaîne de montagnes,  l’Atakora, chevauche le Ghana, le Togo et le Bénin sur 850 km.

 

Elle est composée de :

  • Le Mont Agou,
  • Le Mont Kloto,
  • Le Mont Aledjo, 
  • Le Mont Koranga,
  • Le Mont Malfakassa,
  • Le Mont Fazao,
  • Les Monts Kabyè,
  • Les Monts Défalé.

 

Cette chaîne poursuit son tracé au Togo et longe la frontière Ghana-Togo entre les parallèles 6,8 et 8,5 °N. La chaîne se décolle de la frontière et scinde le Togo d’Ouest en Est pour rejoindre le Bénin aux coordonnées 10°N – 1,2°E. Le Mont Agou haut de 986 m, est le point culminant de la chaîne dans les trois pays.

 

La flore et la faune

 

La végétation au Togo est principalement composée de deux grandes zones. Le sud-ouest est la  partie du pays à abriter une forêt dense. Celle-ci est favorable aux cultures du teck, de  cacao et de café. Au nord, le pays est marqué par une végétation de type «savanes boisées guinéennes».  C’est le type de végétation la plus répandue au Togo avec la présence d’arbres typiques de la région soudano-sahélienne tel que le baobab, l’acacia et le karité.

 

 

La faune est variée. Elle est constituée de buffles, d’antilopes, de lions qui occupent essentiellement les savanes au nord à l’exemple du parc de la Kéran. On y retrouve également des reptiles, des singes, des oiseaux et des agoutis.

 

Climat et Hydrographie

 

Dans l'ensemble, le Togo jouit d'un climat intertropical qui varie de la région méridionale à la région septentrionale. Pour ce qui est des températures, les régions de plaines offrent une amplitude comprise entre 19°C et 34°C, tandis que dans les régions de montagnes, elle varie entre 18°C et 29°C. Les régions les plus douces sont celles des montagnes boisées et des plateaux, les plus chaudes étant celles dénudées et une partie des plaines.  Les saisons sont elles aussi variées selon les régions. Dans la région côtière, quatre saisons coexistent : la grande saison sèche de novembre à mars, la grande saison des pluies de mars à juillet, la petite saison sèche d'août à septembre et enfin la petite saison des pluies de septembre à novembre. Dans la région des montagnes, la grande saison des pluies peut se poursuivre jusqu'en septembre. Dans la région Nord, deux saisons se succèdent : la saison des pluies (mars-avril à octobre-novembre) et la saison sèche (octobre-novembre à mars-avril).

 

Corollaire de la climatologie, l'hydrographie est très variée au Togo. Les montagnes qui ceignent le pays font ressortir schématiquement deux grands bassins : le bassin de l'Oti et celui du Mono. Les principaux châteaux d'eau sont les monts d'Aledjo, Fazao et le plateau d'Akposso.  Le fleuve Oti est le plus important cours d’eau au nord du Togo. Il prend sa source dans l'Atakora au Bénin, à plus de 500 mètres d'altitude et fait frontière avec le Ghana sur 300 kilomètres environ. Il traverse la plaine de Mango et se jette dans la Volta au Ghana. Au centre et au sud du pays, le Mono est le fleuve dominant. Sur plus de 100 kilomètres, dans la partie proche de l'embouchure, il fait frontière avec le Bénin. Sa source se situe dans les monts Aledjo. Les lacs et les lagunes sont l'une des richesses hydrographiques du pays.

 

Les lacs de Zowla et le lac Togo (50km), d'origine marine, sont des pôles d'attraction touristique.

 

Contexte politique

 

Le Togo après une longue rupture de la coopération internationale a renoué de manière  effective et efficiente, avec la coopération européenne. En outre, le pays a retrouvé sa stabilité politique à l’issue des élections présidentielles de 2005. Ces élections ont vu l’avènement de l’actuel Président de la République, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE. Cette stabilité a abouti à des élections législatives justes, transparentes et apaisées, le 20 Décembre 2018 désignant les parlementaires de la VIème législature de la République. En outre, des élections municipales sont prévues se tenir dans un délai bref.

 

Economie

 

L’économie togolaise repose essentiellement sur trois piliers : l’agriculture vivrière, l’agriculture d’exportation (café, cacao et coton) et le commerce. Les perspectives économiques du pays restent bonnes. Cependant, pour sa performance macroéconomique, l’Exécutif, parie sur son Plan National de Développement (PND), portant sur la période 2018-2022. Doté d’une enveloppe d’environ 4 622 milliards de F CFA (7 milliards d’euros), dont près des deux tiers sont apportés par le secteur privé, ce programme entend ouvrir la voie à une transformation structurelle de l’économie togolaise.

 

Pour cela, il est prévu la mise en place d’une plateforme logistique de premier plan, d’un hub financier et d’une base manufacturière solide, le tout encadré par une politique inclusive et sociale. Ce programme permettra au Togo d’être une plateforme incontournable des investisseurs internationaux dans la sous-région. Selon la BAD, l’inflation reste maîtrisée et se situe à un taux de -0,7 en 2017 qui passe à 0,4% en août 2018.

 

Monnaie

 

Le Togo partage avec les pays membres de l’Union Economique Monétaire Ouest Africain (UEMOA)  le Franc de la Communauté Financière Africaine (FCFA). De code international XOF, en parité fixe avec l’Euro (1 Euro = 655,957 FCFA) la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de L’Ouest) en est l’Institution d’émission.

 

L’UEMOA forme avec les pays membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) la zone franc. La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) est l’institution d’émission de la monnaie (XAF-BEAC),

 

 

 

 

Agriculture

 

L’agriculture est portée par les cultures vivrières et d’exportation qui sont le moteur du développement économique du pays. Elle fait en effet partie des pays producteurs et exportateurs de café, cacao, coton et phosphate dans la zone sous régionale et régionale.

 

La production vivrière, quant à elle, est essentiellement tournée vers la consommation locale. Elle est variée et correspond aux habitudes culinaires du pays. Elle comprend des tubercules (ignames, bananes, manioc etc.), des céréales (mil sorgho, fonio etc.), des légumes etc.

 

 Banques et finances

 

 

Le secteur bancaire togolais connait une croissance soutenue, ces dernières années, du fait de la montée en puissance des filiales des banques à capitaux africains. Selon les chiffres de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le bénéfice global généré par l’ensemble des banques opérant sur le territoire national a décuplé, passant de 4 milliards de FCFA en 2014, à environ 47 milliards F CFA fin 2016. Ce secteur compte, selon le Conseil National de Crédit, plus de 14 banques en activité en 2015.

 

 

En outre, le pays abrite plusieurs sièges des grandes institutions financières dont la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (dont il est membre depuis 1975), OraGroup, le Groupe Ecobank (E.T.I.).

 

Economie Numérique et Energie

 

Aujourd’hui le Togo a fait une avancée notable dans le domaine numérique. Par ailleurs, plusieurs réalisations sont à signaler telles que  l’attribution d’une licence 4G à l’opérateur de téléphonie mobile Moov-Togo, l’arrivée de deux (2) nouveaux fournisseurs d’accès internet, le projet E-gouvernement qui a pu connecter 560 bâtiments publics de Lomé à l’Internet haut-débit et la construction d’un point d’échange internet (IXP).Pour le prochain quinquennat 2018-2022 et afin de mettre le cap sur la modernisation des outils des secteurs d’activité économique, le ministère en charge de l’Economie numérique s’est engagé à rendre accessible l’internet à chaque citoyen togolais.

Aussi, avec la signature de l’accord de don entre le Togo et les Etats Unis pour la mise en œuvre du programme Threshold, signé le 14 février 2019, le Togo entend promouvoir l’économie du pays en améliorant et en renforçant la régulation des TIC. Il vise également à cibler des investissements et incitations mais aussi à améliorer le service dans les zones autrement non rentables et favoriser une plus grande utilisation des TIC dans le pays.

 

Le Togo a également initié plusieurs projets visant le développement accru de la gouvernance électronique, à travers une plus grande disponibilité des services en ligne dans tous les domaines de l’Education « avec Wifi Campus », Santé, Etat civil, Agriculture, Justice, Finances, etc.

 

Le Togo a une vision ambitieuse dans le secteur de l’énergie. Pour cela, plusieurs initiatives et projets ont été initiés et continuent d'être exécutés à travers le pays. Ceci, permettra au Togo d'être à l'agenda 2030 des Nations-Unies, qui préconisent en son objectif 7, un accès universel aux sources d'énergie. Il y a dons notamment, le projet CIZO qui vise à terme l'électrification de plus de 2 millions de Togolais, via des kits solaires individuels photovoltaïques dans les localités de Badou, Assoukoko, Koutoun et Takpapiéni, qui sont désormais éclairées. En 2018, ce sont près de 10 000 foyers qui ont été électrifiés par BBOXX.

 

En ce qui concerne la Compagnie Energie  Electrique du Togo (CEET), l'année 2018 a été positive en termes de nouveaux raccordements. Sur une prévision de 50 000 branchements, la compagnie a réussi à raccorder près de 65 000 nouveaux clients, contre 40 000 en 2017, soit un bond de plus de 60 %. Ce qui porte à 44,3  %  le taux d'accès à l'électricité au Togo en décembre 2018 contre 38,7 %  en 2017. En somme, les chiffres de BBOXX associés à ceux de la CEET portent à plus de 45 %  le taux d'accès à l'électricité au Togo.

 

Pour dynamiser ce secteur et assouvir les besoins de la population, la construction d'une nouvelle centrale thermique de 65 Mw à Lomé (Centrale Kekeli), a été lancée, pour près de 263 000 foyers togolais. Aussi le projet d'électrification rurale phase 3 et phase 4, a été lancé officiellement en décembre 2018. Ce projet concerne l'électrification de 300 localités à travers le pays. On remarque également les performances de l'Agence Togolaise d’Électrification Rurale des Énergies Renouvelables (AT2ER). En effet, l'Agence continue les travaux de terrain dans le but d’augmenter le taux d'électrification rurale de 7% à 40% d'ici à 2020. L’AT2ER ambitionne fournir de l'électricité à 300 000 ménages d'ici 5 ans, soit 2 millions d'habitants supplémentaires. Elle s’évertue également à  créer 5 centres de formation spécialisés en énergie solaire dans les 5 régions du Togo.